Dimanche 19 Novembre 2017
  Accueil   Liens utiles   Plan du site       
Qui sommes-nous? Nos Services Philatélie Appels d’offres Contactez-nous
Nos Services Aux Entreprises
Post-finance
Assistance Voyage
E-commerce
Courrier
Rapid-poste
Courrier hybride
Poste-colis
Publipostage

Courrier hybride

Une plate-forme de transformation du courrier classique en courrier numérique.

Quel que soit la taille et le domaine de compétence d’une entreprise, sa compétitivité repose en partie sur le contrôle de ses coûts. La gestion du courrier n'échappe pas à cette règle et reste une étape incontournable, contraignante et particulièrement coûteuse pour l’entreprise.

Le "Courrier Hybride " est mis à la disposition des grandes entreprises qui échangent avec leurs clients un volume important de courrier généré par leurs systèmes informatiques (factures d’électricité, d’eau ou de téléphone, relevés de comptes bancaires, extraits, mailing,…).

La Plate-forme du « courrier hybride » reçoit de l’entreprise, les données informatisées, par moyen de communication sécurisé et procède, dans un processus entièrement automatisé muni de codes à barres, à l’impression du courrier, sa mise sous pli et sa distribution aux clients de l’entreprise.

Avantages pour l’entreprise

  • RÉDUCTION DES COÛTS : Réduction du coût de la main d'œuvre de traitement des documents et réduction des consommables (papier, toner, enveloppes…).
  • GAINS DE PRODUCTIVITÉ : L'automatisation de vos envois et de la sous-traitance de votre infrastructure de diffusion libère vos ressources et maximise votre productivité.
  • RÉDUCTION DE LA DURÉE DU CYCLE COMMERCIAL : Transmission des factures, réception des bons de commande et relances clients,
  • SIMPLIFICATION DE VOTRE INFRASTRUCTURE : Élimination ou réduction de votre infrastructure de diffusion (parc d'imprimantes, de plieuses et machines à affranchir).

 

 
Accueil Actualités Appels d’offres Informations pratiques Liens utiles Plan du site
© 2000-2017 La Poste Tunisienne, Rue Hédi Nouira - 1030 Tunis, Tunisie
Centre d'appels : 1828 || Bureau des Relations avec le Citoyen : 1838