Dimanche 21 Janvier 2018
  Accueil   Liens utiles   Plan du site       
Qui sommes-nous? Nos Services Philatélie Appels d’offres Contactez-nous
Actualités
[ 23-01-2012 ] COMMUNIQUE DE L’UPU - LES SERVICES POSTAUX ELECTRONIQUES REVETENT UNE IMPORTANCE STRATEGIQUE POUR LEUR AVENIR, SELON LES POSTES

Les services postaux électroniques revêtent une importance stratégique pour leur avenir, selon les postes du monde. Une nouvelle étude de l’UPU jette un regard sur le développement de ces services au cours des vingt dernières années

Soixante-dix pour cent des postes dans le monde estiment que les services postaux électroniques revêtent une importance stratégique pour leur avenir, selon une étude sans précédent de l’Union postale universelle qui mesure le développement de ces services. L’étude établit par ailleurs un indice pour suivre l’évolution des services postaux électroniques à l’avenir.

L’étude montre que les services électroniques postaux évoluent rapidement; à l’échelle mondiale, 85 services postaux électroniques ont été lancés en 2010 par rapport à seulement 33 en 2007, selon l’enquête.

Poste électronique en tête

La liste étendue des services identifiés par l’étude sont catégorisés selon quatre domaines: poste électronique, cyberfinance, commerce électronique et cyberadministration (e-government). (Les types de services inclus dans chaque catégorie sont décrits à la fin.)

Les services sous la rubrique poste électronique sont les plus avancés, notamment dans les pays industrialisés. Ils sont suivis par les services financiers électroniques et ceux de commerce électronique, selon l’étude.

Plus précisément, l’étude démontre que les services électroniques comme le suivi et la localisation, la consultation en ligne des codes postaux et des emplacements des bureaux de poste, les transferts d’argent, le paiement des factures de services publics, le courrier hybride et la validation d’adresses sont les plus développés et considérés comme importants.

Parmi les services électroniques vus comme importants sur le plan stratégique mais peu développés encore, on retrouve les services proposant la signature électronique, le signalement de la livraison d’un envoi par SMS ou courrier électronique, le changement d’adresse en ligne, les cachets d’oblitération électroniques, le courrier électronique recommandé, les documents douaniers électroniques et l’identité numérique.

«Ce que montre cette étude, c’est que, face au déclin des volumes de courrier, les postes ne baissent pas les bras. Elles font preuve d’innovation et d’un usage stratégique des nouvelles technologies pour diversifier leurs produits et services afin de répondre aux besoins changeants de leur clientèle», déclare Edouard Dayan, directeur général de l’UPU. «En outre, leur capacité d’innovation est souvent indépendante de leur richesse, ce qui explique pourquoi plusieurs postes issues de pays en développement se démarquent dans certains domaines», ajoute-t-il.

Les services postaux électroniques occuperont une place importante au sein de la prochaine stratégie postale mondiale de l’UPU, qui sera adoptée à son 25e Congrès postal universel, à Doha (Qatar) en septembre/octobre 2012. Edouard Dayan ajoute que les résultats de l’enquête donnent à l’UPU des pistes importantes pour aider ses pays-membres à développer, à l’avenir, les services postaux électroniques.

Indice général

En ce qui concerne le développement global des services postaux électroniques, l’indice de l’UPU place les pays suivants dans le top 10: La Suisse arrive en première place, suivie, en ordre décroissant, du Bélarus, de l’Italie, de l’Allemagne, du Qatar, de la Tunisie, de la France, de la République de Corée, des Etats-Unis et du Canada.

Même si les postes des pays industrialisés proposent en moyenne deux fois plus de services électroniques que leurs homologues des pays en développement, plusieurs de ceux-ci font preuve d’innovation et se démarquent du peloton, indique l’étude.

L’indice place effectivement le Bélarus, le Brésil, l’Afrique du Sud, la Tunisie et l’Ukraine dans les 25 premières places.

Si l’on considère les domaines particuliers, le Bélarus arrive en première place pour les services de commerce électronique, la Suisse pour ceux rattachés à la cyberfinance et la France pour les services de poste électronique.

Même si plusieurs services de cyberadministration ont été dénombrés dans le cadre de l’étude, le nombre de pays proposant ces services était insuffisant pour créer un indice propre à ce domaine.

Facteurs de développement

Si les postes reconnaissent l’importance des services postaux électroniques, l’étude démontre aussi que les postes n’accordent pas encore à ces services l’attention nécessaire en termes de financement, de développement du marché et de gestion opérationnelle.

L’étude suggère également qu’actuellement, ces services contribuent en moyenne à hauteur de 1,5% aux revenus globaux d’une poste. «Quelques postes admettent dans des rapports confidentiels que plus de 30% de leurs recettes sont générées par les services électroniques», explique Farah Abdallah, experte en services électroniques à l’UPU et co-auteur de l’étude. «Cela démontre que si les postes élaborent une stratégie numérique complète, il existe un potentiel de croissance durable.»

Quant aux facteurs qui stimulent le développement des services postaux électroniques, l’étude révèle que la capacité d’innovation d’un pays n’est pas liée à son niveau de développement. La régulation et la solidité de l’infrastructure utilisée pour les technologies de l’information et de la communication sont également importants.

Quatre-vingt-treize postes ont répondu à l’enquête de l’UPU, pour un taux de réponse de 49%. L’étude sera reconduite sur une base régulière.

Principaux résultats de l’étude

  • Les services postaux électroniques évoluent très rapidement dans le monde. Le nombre de services lancés annuellement par les postes a triplé entre 2007 et 2010.
  • Dans le cadre de l’étude, 55 différents types de services postaux électroniques ont été identifiés dans le monde.
  • Les premiers services postaux électroniques, à savoir les systèmes de suivi et de localisation, ont été introduits vers 1992.
  • Bien qu’en termes de développement des services postaux électroniques, il existe un fossé entre pays industrialisés et pays en développement, l’indice établi par l’étude démontre que les pays en développement ne sont pas tous à la traîne, mais que certains d’entre eux sont même considérés comme des leaders dans les domaines de la poste électronique, du commerce électronique et de la cyberfinance.
  • Le développement des services postaux électroniques dépend plus de la capacité du pays à innover que de sa richesse.
  • L’infrastructure utilisée pour les technologies de l’information et de la communication, la régulation ainsi que l’innovation sont des facteurs importants du développement de services postaux électroniques.
  • La stratégie, la gestion et les profits relatifs aux services postaux électroniques ne sont pas à la hauteur de l’importance stratégique qu’on reconnaît à ces derniers.

Voir le numéro de décembre 2011 du magazine Union Postale pour plus de détails: http://news.upu.int/fr/magazine

Pour accéder à l’intégralité de l’étude ainsi qu’à une présentation proposant un résumé (en anglais seulement):

Définitions

Services sous la rubrique poste électronique: points d’accès Internet publics dans les bureaux de poste, boîtes aux lettres électroniques postales, publipostage en ligne, etc.

Services financiers électroniques: facturation électronique, transfert de fonds électronique, paiement en ligne des factures, etc.

Services de commerce électronique: magasins en ligne proposant des produits postaux et philatéliques, abonnement à des périodiques, certificats SSL, etc.

Services de cyberadministration: identité numérique, paiement électroniques des pensions de retraite, demandes de passeport en ligne, documents douaniers électroniques, etc.

Au sujet de l’Union postale universelle

Créée en 1874, l’UPU, sise à Berne (Suisse), est une organisation intergouvernementale et constitue le principal forum de coopération entre gouvernements, postes et autres acteurs du secteur postal mondial. Elle assure le fonctionnement d’un réseau véritablement universel fournissant des produits et services modernes, fixe les règles concernant les échanges postaux internationaux entre ses 192 pays-membres et formule des recommandations visant à stimuler la croissance du volume des échanges postaux et à améliorer la qualité de service au profit des clients. L’UPU a célébré en 2008 ses soixante ans en tant qu’institution spécialisée des Nations Unies.

<< Retour
Accueil Actualités Appels d’offres Informations pratiques Liens utiles Plan du site
© 2000-2018 La Poste Tunisienne, Rue Hédi Nouira - 1030 Tunis, Tunisie
Centre d'appels : 1828 || Bureau des Relations avec le Citoyen : 1838